Nous rejoindre

Vous êtes touché(e) par les enseignements du Bouddha et vous vous exercez à les mettre en pratique dans votre quotidien… Nous aussi.
Vous êtes conscient(e) que seul un changement radical dans nos modes de fonctionnement personnel et collectif peut répondre aux crises écologiques, sociales et politiques actuelles… Nous aussi.
Vous ressentez que votre participation active à ce changement est nécessaire… Nous aussi.

Qui sommes nous ?

Nous sommes des bouddhistes engagés ou, pour parler d’une façon plus classiquement bouddhiste, nous sommes des hommes et des femmes qui avons pris les vœux de bodhisattva. Nous considérons l’amour et l’intelligence comme les deux piliers de notre pratique.

Afin de rendre toujours plus vivante et incarnée cette pratique, nous avons adapté en français le programme BASE développé au sein de The Buddhist Peace Fellowship, l’une des principales organisations internationales de bouddhistes engagés. Il s’articule autour de cinq engagements :

1)      prendre soin ;
2)      comprendre et apprendre ;
3)      pratiquer le dharma ;
4)      accepter de soutenir et d’être soutenu ;
5)      coopérer.

Que signifient ces engagements ?

Prendre soin : s’engager dans une action identifiée qui vise à soulager une souffrance qu’elle soit individuelle ou collective.
Comprendre et apprendre : se doter d’outils pratiques de compréhension et d’action pour vivre le changement.
Pratiquer le dharma : suivre les enseignements du Bouddha, s’efforcer de les étudier, de les mettre en pratique et de les actualiser (concrètement : participer régulièrement à des cercles de méditation ou d’étude ainsi qu’à des retraites au sein d’un groupe ou d’une tradition).
Accepter de soutenir et d’être soutenu : accepter de soutenir et d’être soutenu par toutes les personnes que nous rencontrons sans jugement ni préjugé. Dans le cadre spécifique du programme, l’engagement devient se soutenir mutuellement (accepter de soutenir et d’être soutenu par chacun des participants).
Coopérer : dialoguer, apprendre et agir avec tous ceux qui œuvrent au changement social dans une dimension non-violente et bienveillante. Nous ne savons pas de quoi demain sera fait, mais ensemble nous pouvons l’inventer. Dans le cadre spécifique du programme, l’engagement devient participer (accepter l’inattendu et suivre le programme jusqu’à son terme).

Comment nous rejoindre ?

Nous souhaitons aujourd’hui développer ce programme comme un outil de formation et de sensibilisation, mais également fonder une communauté de bouddhistes engagés qui œuvrent ensemble de façon étroite.

Vous pouvez  nous rejoindre en tant que :

  • Participant ou animateur
  • Référent
  • Membre de la communauté Les Mille mains
  • Membre du réseau

Les participants d’un groupe BASE

Les participants suivent le programme au sein d’un groupe local pour une durée limitée de temps (généralement six ou neuf mois). Les dates et les modalités des réunions sont définies par les participants eux-mêmes. Chaque groupe est conduit par un ou plusieurs animateurs. Vous trouverez à la page Projets la liste des projets en cours de groupes locaux. Vous pouvez directement contacter les porteurs de projet.

Les référents d’un groupe BASE

Les référents ont déjà une expérience d’animateur. Ils accompagnent la mise en place et le suivi d’un ou plusieurs groupes locaux.

Les membres de la communauté Les mille mains

Ils ne s’inscrivent pas nécessairement dans un programme :

– Soit parce qu’ils l’ont déjà suivi ;
– soit parce qu’ils ne peuvent investir suffisamment de temps pendant la durée choisie par le groupe local ;
– soit parce qu’aucun programme n’est encore mis en place dans leur ville.

En revanche, ces personnes s’engagent à vivre de façon soutenue sans limitation particulière de durée les cinq engagements, ils sont le cœur agissant du réseau BASE. Ils consacrent au moins une journée par mois seul ou en groupe pour se remémorer et approfondir le sens de ces engagements. Pour créer le lien et le soutien nécessaire, ils participent à au moins trois journées ou week-ends de pratiques et d’échanges dans l’année avec les autres membres de la communauté.

Un rituel simple permet de formaliser l’entrée dans la communauté (il s’agit de la prise de refuge et de la récitation des cinq engagements). Ce rituel ne se substitue pas à la prise de préceptes ou d’engagements au sein d’une tradition bouddhiste. La dénomination Les Mille mains fait référence à Senju Kannon, Avalokiteśvara à mille mains, le bodhisattva de l’amour-compassion.

Les membres du réseau BASE

Ils soutiennent formellement ou informellement nos projets et nos actions. Ils participent occasionnellement à l’une ou l’autre de nos actions ou activités. Certains écrivent dans les pages du Journal. Nous n’envisageons pas (du moins pour l’instant) de créer une association. Nous soutenir, en pensée, en parole, en acte, c’est déjà faire partie du réseau.

Des questions ?

Pour toute question ou éclaircissement complémentaire, vous pouvez nous écrire ou encore écrire personnellement à l’un des référents actuels.


Vous l’aviez compris, nous sommes des utopistes…

Une vidéo du Grand réinventaire.