Featured Video Play Icon

Fleet Maull

En décembre 1985, Fleet Maull est incarcéré pour trafic de drogue. Pendant les années précédant son arrestation, il reçoit de son maître tibétain Chögyam Trungpa Rinpoché une formation intensive qui lui permet de transmettre la pratique de la méditation. Peu de temps après son arrivée en prison, il suscite la création d’un groupe de méditation qu’il dirige pendant quatorze ans, et permet à des centaines de prisonniers de se former à la spiritualité contemplative, à la méditation et la pratique de la « pleine conscience ».

Dans les années 1980, les aumôniers bouddhistes en prison n’existaient pas. De nombreux centres bouddhistes commençaient cependant à recevoir des lettres de prisonniers, et pour certains d’entre eux, à les faire parvenir à Fleet. Réalisant qu’il ne pouvait lui-même satisfaire à la demande grandissante de soutien qui lui parvenait, Fleet fonde en 1989 le Prison Dharma Network, qu’il dirigea de sa cellule pendant onze ans, avec l’aide de bénévoles de l’extérieur. Durant son incarcération, Fleet contribua également au lancement du premier programme d’hospice dans un établissement correctionnel, et, comme volontaire, il fut soignant pendant onze ans, au Centre médical américain pour les prisonniers de Springfield, dans le Missouri. Ce programme formait tout à la fois le personnel et des prisonniers à prodiguer avec compassion des soins palliatifs à des prisonniers en fin de vie, ainsi qu’à leur famille.

En 1991, Fleet fondait également l’Association Nationale d’Hospice en Prison, afin de promouvoir ce modèle de soin dans son pays et sur le plan international. À ce jour, une vingtaine de programmes d’hospice ont été mis en place, dans des prisons d’État ou fédérales des États-Unis.

Fleet a été libéré fin 1999.

Ses articles

Post Author: Jiun